RENNES-LE-CHATEAU, DU TRESOR AU VERTIGE…

Ce DVD contient le film de Georges Combe (2h 02 mn)
RENNES-LE-CHATEAU, DU TRESOR AU VERTIGE…
 et un bonus de 15 mn consacré au Prieuré de Sion 

"Un très beau film qui présente l'affaire jusqu'au vertige. Sans doute le meilleur du genre..." 


"Rennes-le-Château, du trésor au vertige » est une œuvre superbe, envisageant toutes les facettes de l’énigme, des plus rationnelles (le trafic de messes), aux plus fantastiques (les ovnis et les petits hommes gris), en passant par les thèses les plus fréquemment évoquées (trésors matériels ou spirituels, secrets fabuleux liés au Christ et à Marie-Madeleine)."

Patrick Berlier (Regards du Pilat)


La beauté du site, la complexité de l’énigme qui lui est attachée, la dimension internationale, la personnalité et le destin de son acteur principal, l’abbé Saunière, nous conduisent dans ce village du sud de la France…  

Les faits… 

Au cœur du pays Cathare, un petit village de l’Aude, Rennes-leChâteau… A la fin du siècle dernier, l’abbé Bérenger Saunière est nommé curé des quelque deux cents habitants de ce village perché. Il a trente-trois ans. Il est pauvre, très pauvre...  

Peu de temps après, ayant bénéficié d’un don, il entreprend la réparation de son église et se livre à quelques fouilles. Que trouve-t-il ? Nul ne le sait exactement. Toujours est-il qu’il se lance alors dans des dépenses telles qu’il sera surnommé le « curé aux milliards ».  
Le pauvre curé de campagne se met à fréquenter les grands du monde, jusqu’à Jean de Habsbourg qui serait venu lui rendre visite à plusieurs reprises.  

Le curé meurt en 1917 sans avoir révélé le secret de sa fortune. Les recherches qui se succèdent depuis laissent entrevoir des pistes surprenantes. On parle de Templiers, de Graal, de sociétés secrètes, et même d’un tombeau du Christ…  


Une formidable énigme

Depuis une cinquantaine d’années, les chercheurs explorent toutes les directions, y compris les plus inattendues… Les faits côtoient la légende, l’incroyable le dispute au merveilleux. Certains passionnés, happés par leurs recherches, ont fini par consacrer toute leur vie à élucider cette énigme. En vain.

L’affaire possède toutes les caractéristiques du roman policier et du récit fantastique. On ne tarde pas à découvrir que derrière le trésor de Bérenger Saunière se cache quelque chose de beaucoup plus vaste dont les ramifications nous entraînent loin de notre point de départ. Des pans inexpliqués de l’Histoire de France semblent se rattacher directement à Rennes-le-Château et un lien secret paraît unir des lieux géographiques pourtant fort distants les uns des autres. 
Rarement une histoire vraie n’a rassemblé autant d’éléments proches de la fiction. Et la fiction elle-même paraît parfois insuffisante à rendre la réalité de l’affaire tant elle touche à l’incroyable. 

          Du trésor au vertige, c’est ainsi que se résume toute cette histoire et c’est le titre du film que nous consacrons à Rennes-le-Château. 


Deux heures de film…

                               …pour faire le point sur l’affaire de Rennes-le-Château. 
Ce film est indispensable pour connaître l’origine et les multiples facettes de cette formidable énigme. Il est aussi un document essentiel pour tous ceux que le sujet passionne déjà depuis longtemps : il leur ouvre de nouveaux et troublants horizons et leur apporte des éléments inédits. 

Les thèses en présence

             Dans cette affaire complexe, l’objectivité nous a semblé devoir être de rigueur. Les thèses en présence sont toutes le fruit de longues recherches ; il nous a paru important d’en respecter les auteurs et de ne pas prendre partie pour l’un ou pour l’autre.  
Quelques uns des principaux axes de recherches :

1. L’abbé Saunière était un homme malhonnête. Il s’est enrichi grâce à un trafic de messes, c’est-à-dire en se faisant payer des milliers d’intentions de messes qu’il n’avait pas matériellement pas le temps de dire. Il s’est donc enrichi aux dépens de la crédulité des fidèles… 

2. L’abbé Saunière a bel et bien découvert un trésor, un de ces trésors enfouis par les nobles fuyant la Révolution…, ou un trésor plus ancien? Certains, et avec de sérieuses raisons, évoquent l’histoire d’un trésor fabuleux disparu depuis l’Antiquité. 


3. L’abbé Saunière a eu accès à des documents susceptibles de compromettre gravement l’image des autorités religieuses. Sa fortune serait le prix diplomatique de son silence, à moins qu’il n’ait été impliqué dans un énorme chantage… 
4. L’abbé Saunière aurait été mêlé à une affaire qui le dépassait totalement. Ses découvertes supposées seraient à relier aux plus profonds mystères de l’ésotérisme et de l’alchimie. Il aurait eu en main des secrets prodigieux, et même le secret du monde selon certains. 
Ces thèses ne s’excluent pas les unes les autres. Elles se complètent et se superposent jusqu’à former un récit cohérent. Etudier les hypothèses qui courent autour de l’histoire de Rennes-le-Château équivaut à se saisir d’un fil qui, partant de la réalité la plus prosaïque, mène aux questions qui hantent l’imaginaire de l’humanité depuis toujours. On assiste, quasiment en direct, à la naissance d’un de ces grands mythes qui ont façonné l’Antiquité ou le Moyen Age. Une véritable chanson de geste moderne est en train de se former, avec sa « matière », et ses héros… 

Les chercheurs


Ce film donne la parole à quelques uns des chercheurs parmi les mieux renseignés sur l’affaire de Rennes-le-Château, ses développements, ses implications, ses questions. Nous les remercions tous vivement de leur concours et d’avoir bien voulu nous livrer les derniers résultats de leurs recherches :

Par ordre alphabétique :

Jean-Claude de Brou, président d’une association de chercheurs, habite sur place. Il connaît parfaitement la topographie des lieux, les légendes de trésors qui s’y attachent et les anciennes mines de la région. 

Antoine Captier, originaire de Rennes-le-Château. Son arrière grandpère fut le sacristain de l’abbé Saunière. Il a lui-même été proche de Marie Desnarnaud, celle qui fut la servante et la confidente de Bérenger Saunière pendant toute sa vie. 

André Douzet, animateur d’un groupe de recherche « la Société
Périllos ». Il est l’auteur de nombreux travaux sur Rennes-le-Château, les Templiers et les énigmes de l’Histoire de France ; ses recherches très documentées sur l’abbé Saunière ont ouvert des perspectives jusqu’alors inexplorées qui amènent aux conclusions les plus troublantes. 

Pascal Guillaumes, passionné de science-fiction et inventeur du projet « Chronodrome », qui a pour but d’organiser une rencontre entre nos lointains descendants et l’humanité actuelle. Ses travaux l’ont amené à croiser la route de Jean-Marc Philippe, concepteur du satellite Kéo qui se propose d’être un pont entre aujourd’hui et le futur. L’endroit choisi pour le rendez-vous est précisément celui auquel aboutissent certaines recherches qui donnent à l’affaire de Rennes-le-Château sa dimension la plus fantastique. 

Georges Kiess, président du C.E.R.T. (Centre d’Etudes et de Recherches Templières). Il évoque la présence des Templiers dans la région de Rennes-leChâteau  et nous fait bénéficier de ses connaissances historiques. 

Jean Pellet, qui vient de quitter ce monde, était un des chercheurs de la première heure. Il travailla principalement sur l’hypothèse d’un trésor historique et religieux, celui du temple de Salomon rapporté dans la région par les envahisseurs Wisigoths. 

Marc Rambiel, un familier de Rennes-le-Château. Il a contribué à plusieurs publications sur le sujet et apporte ici son point de vue dans une analyse rigoureuse et soucieuse de s’en tenir aux faits strictement vérifiables. 

Claude St Clair, disparu depuis peu, était un chercheur pour qui l’énigme dépasse définitivement la seule dimension historique. Sa connaissance des sciences traditionnelles et ses recherches sur le terrain lui ont donné la certitude que la solution du mystère de Rennes-le-Château recoupe de grandes questions sur les mythes fondateurs de l’humanité. 

Tous ces chercheurs ont un point commun. Ils sont fascinés par l’affaire de Rennes-le-Château. La vie de plusieurs d’entre eux en a été bouleversée au point qu’ils ont renoncé à leurs anciennes activités. Ils vivent à présent au cœur de la région, ce qui leur permet de participer personnellement à toutes les recherches en cours. Ils apportent au film des témoignages où l’érudition se mêle à l’expérience vécue.  

Les lieux

         La piste de l’abbé Saunière nous a conduits dans diverses régions, et parfois là où personne ne l’avait jamais suivi avant nous.
        Cette recherche du secret de Rennes-le-Château est d’ailleurs plus qu’un voyage, certains vont jusqu’à parler de quête initiatique. 
         Vers quels lieux plus lointains laissait-il courir son imagination, l’abbé Saunière, lorsque, depuis sa terrasse, il observait un paysage extraordinaire dont il connaissait tous les recoins et les secrets ?

Vers Rennes-les-Bains et le fauteuil du diable ? Vers Arques, vers les ruines peut-être templières du Bézu ? Vers l’inquiétante silhouette du Pic de Bugarach, ou vers le vieux village de Serres et les fresques de son église ? Vers Limoux et la basilique de Notre-Dame de Marceille, ou vers Les Pontils et son tombeau imité de Poussin ?  

Etait-il passé dans d’autres lieux que nous avons visités pour les besoins de l’enquête ? Beaucoup d’indices laissent penser qu’il nous y avait précédés.


La piste Marie-Madeleine, à qui l’église de Rennes-le-Château est justement consacrée, conduit à la Sainte-Baume et à Vézelay… Mais cette histoire où tout se recoupe en permanence nous a emmenés jusqu’à des endroits inattendus : Etretat, Opoul-Périllos, la région lyonnaise, Sarzeau sur la côte bretonne, où nous avons eu l’étonnement de retrouver Nicolas Poussin.

 
La boucle est bouclée. Il ne nous reste plus qu’à explorer l’église Saint Sulpice et suivre le fameux Méridien de Paris… qui passe à côté de Rennes-leChâteau. 


Réfléchir – Faire rêver

Enquêter sur Rennes-le-Château, c’est à la fois ouvrir un livre d’histoire, s’intéresser à la géographie, à l’astronomie, chercher des clés dans l’œuvre des grands maîtres de la peinture, se plonger dans un roman d’aventures avec ses héros, ses victimes, ses rebondissements, se tourner vers les mystères de l’Histoire Sainte, croiser le Diable et le Bon Dieu, voir la réalité s’élargir jusqu’aux régions habituellement explorées par la science-fiction… 


       C’est en ayant vécu tout cela que s’est imposé à nous le seul titre possible : du Trésor au vertige
        Le trésor de l’abbé Saunière est un vertige. Le monde semble se mettre à tourner autour de lui.…
         Et qui s’interroge sur le trésor de l’abbé Saunière est à son tour pris de vertige.  


Rennes‐le‐Château,
du
trésor
 au
 vertige

Un 
film
 de
 Georges 
Combe 
(durée
 122
minutes)
Production 
:
 PGAfilms
 et
 Katana
 productions
Musique
 originale 
:
 Johann 
Tabart 
(arrangement
 : 
Christian
 Baciotti)

DVD
 : 
De
 Saunière 
à
 Da
 Vinci. En vente sur ce site

Prix
 :
18
euros
 TTC + port