La Grand Place de Bruxelles - Le Voyage Alchimique - Étape 1

PREMIÈRE ÉTAPE :
BRUXELLES,  LA GRAND'PLACE : Les principes de l'Alchimie


Avec Patrick Burensteinas. Un film de Georges Combe. Durée : 54 minutes.
Musique : Gilbert Grilli. Voix de Gin Candotti-Besson et Georges Combe


Bruxelles est la première étape de notre voyage. Une introduction au monde extraordinaire de l'alchimie.

Après avoir précisé et illustré dans son laboratoire ce qu'était l'esprit de la démarche alchimique, Patrick Burensteinas nous emmène sur la Grand'Place de Bruxelles : "La plus belle place d'Europe" selon Victor Hugo.

En effet, dans le foisonnement des motifs baroques qui ornent les façades, de nombreuses figures se rapportent à l'alchimie.

Elles reprennent les illustrations des traités d'alchimie des 16 et 17° siècles : l'Aurora Consurgens, le "Splendor Solis", le "Mutus Liber" ou encore le "Musée Hermétique"...

La Grand'Place est une invitation à explorer les secrets de l'alchimie, comme si les alchimistes de l'époque avaient voulu transmettre leur savoir à ceux qui se donneraient la peine de l'étudier.

Mais ces images gravées sur les façades, semblent bien énigmatiques...

Patrick Burensteinas les décrypte pour nous.

La Grand'Place nous montre les bases de l'alchimie: les trois Oeuvres, l'Oeuvre au Noir, l'Oeuvre au Blanc, l'Oeuvre au Rouge, les trois grands Principes, Sel, Soufre et Mercure, et le sens du travail que fait l'alchimiste sur la matière qui consiste à la purifier, à l'alléger, à l'"ouvrir", pour mieux la recomposer...

Mais avant de se mettre au travail dans son laboratoire, l'alchimiste doit savoir regarder et comprendre la nature.

Il doit développer sa sensibilité aux plus infimes mouvements du monde. Les arts lui seront des aides précieuses.

La Grand'Place affirme cette présence des arts par de nombreux emblêmes : la musique, la peinture, la mythologie, l'art des mots et des jeux de mots...

Elle donne enfin quelques leçons de Sagesse.

L'alchimiste ne se définit-il pas lui-même comme un "artiste" et un "philosophe"?

Pour se former à cette perception du monde, un grand voyage initiatique est souvent utile au futur alchimiste : celui que nous allons entreprendre. La Grand'Place appelle à ce voyage.

Elle est un des points de départ traditionnels du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle, destination mythique pour les chrétiens, mais aussi pour les alchimistes.

Elle met leur périple sous la protection de Saint-Michel, qui domine l'hôtel de ville de Bruxelles.
En terrassant le dragon, Saint-Michel représente en effet un aspect essentiel de la quête de l'alchimiste dont nous découvrirons toutes les implications à chaque étape de notre voyage.

Avant de prendre avec nous la route de Saint-Jacques, Patrick Burensteinas évoque ce rôle du dragon, gardien des énergies de la terre et du "feu secret".

Images du film

Le Voyage commence sur la Grande Place de Bruxelles…
Un véritable grimoire
Sur toutes les façades
La rose est la fleur du secret
De quel secret cette place nous parle-t-elle ?
Serait-ce le secret de l’alchimie ?
Le Phénix qui renaît de ses cendres est une image de la fameuse Pierre Philosophale…
Et ne dit-on pas que le vent l’a portée dans son ventre ?
Il nous faudrait trouver un alchimiste pour expliquer ce grimoire qui entoure la Grand’Place de Bruxelles...
Par exemple Patrick Burensteinas, scientifique et alchimiste.
Il faudra nous armer de patience…
Comprendre le rôle de Saint-Michel…
…qui maintient le dragon dans la terre.
Etudier les vieux grimoires.
Déchiffrer les symboles…
Et partir pour un grand voyage initiatique : le Voyage Alchimique qui nous conduit de Bruxelles à Saint-Jacques de Compostelle…